lundi 10 décembre 2012

Compléments Résultats intermédiaires enquête KZ125

Courriel adressé: 
Paris, le 12 octobre 2012

Destinataires: 
Nicolas Deschaux, Président de la FFSA
Jean-Pierre Deschamps, Président de la CNK
Les Présidents de CRK
Jacques Goisque, Responsable du Pôle Karting de la FFSA

L’AFPK a transmis, par courriel, le 9 octobre 2012 aux membres de la CNK un document présentant les résultats intermédiaires du sondage lancé par l’AFPK sur l’avenir de la catégorie KZ125.
L’AFPK souhaite préciser certains aspects pour éviter toute ambigüité :
La réponse favorable à 51,43% au maintien de l'homologation actuelle (2007), doit être lue de la façon suivante : "je souhaite conserver l'homologation 2007 dans le cas de figure où une catégorie monotype verrait le jour en 2014".
Par conséquent, les conclusions qui doivent être tirées à la lecture du sondage sont les suivantes:
1. Les pilotes ne souhaitent pas de catégorie monotype en 2013, en 2014 ou après.
Plus de 80% des répondants. Une catégorie monotype n'est pas synonyme de baisse de budget (ex. le tri des pièces en rotax et l'évolution des motorisations, etc.)
2. Si pas de catégorie KZ monotype (rappel, 80% des répondants ne souhaitent pas de catégorie monotype), le KZ125 doit suivre le rythme des homologations KZ2. La distinction avec la KZ2 sera donc uniquement sur les pneus (gomme intermédiaire, performants, endurants et à 150€ TTC donc bien différents du KZ2). Le principe initial louable d'une génération d'écart n'est valable que si le KZ2 permet d'alimenter le KZ125 en termes de moteurs d'occasion. Ce qui n'est plus le cas.
3. Si la CNK venait à ne pas suivre l’avis de la très grande majorité des pilotes et ainsi décider d’imposer une catégorie KZ monotype qui viendrait remplacer la KZ125 en 2014, il serait irresponsable d'autoriser les homologations 2010 et 2013 pour une seule année.

L'AFPK vous remercie pour la prise en compte de la contribution des pilotes. 
L'AFPK et ses correspondants

Aucun commentaire:

Publier un commentaire